HISTORIQUE • L'UNION FRANÇAISE

UN PEU D’HISTOIRE

L’Union Française voit le jour le 1er juin 1886. Sa mission principale est alors d’organiser le traditionnel bal du 14 juillet. À l’acquisition de sa bâtisse actuelle en 1908, elle se concentre sur une mission sociale et devient un refuge pour héberger les Français nécessiteux. Au fil des ans et notamment pendant les deux guerres mondiales et la crise de 1930, l’Union Française se transforme pour répondre aux besoins de la communauté.

Les premières années de son mandat, on y proposait d’abord des services d’aide à domicile (vivres, charbon, médicaments, vêtements) et des consultations médicales. Plus tard, un bureau de placements et des cours du soir y sont mis en place, jusqu’à ce que les gouvernements québécois et canadien prennent en charge le secteur de l’aide sociale. C’est ainsi qu’en 1973, l’Union Française réoriente son action. De maison de bienfaisance, elle devient un espace de service social professionnel qui aide et accompagne les immigrants français dans leur adaptation au milieu québécois et à résoudre des problèmes d’ordre personnel, conjugal ou familial.

L’Union Française a aussi accueilli plusieurs organisations et institutions françaises comme le Consulat Général de France.





UN BÂTIMENT HISTORIQUE

La batisse de l'Union Française

Le bâtiment historique de l’Union-Française se situe à deux pas du Vieux Port et à proximité de deux stations de métro (Berri-UQAM et Champ-de-mars). La bâtisse, construite en 1867 par le financier et armateur acadien Jacques-Félix Sincennes, rappelle le style du second empire. Sa façade est d’ailleurs classée patrimoniale par la ville de Montréal.