Société de conseil en management et expertise technologique

Davidson Canada

Davidson est née en 2005 des constats suivants :

1. Certaines sociétés, ces 20 dernières années, ont privilégié la satisfaction des actionnaires au détriment du bien-être de leurs collaborateurs. Ont ainsi succédé aux patrons paternalistes des dirigeants « super-salariés » dont les objectifs et rémunérations sont étroitement liés à la performance et aux résultats économiques de l’entreprise. Cette primauté des objectifs économiques a souvent été synonyme d’arbitrages douloureux pour les salariés (mobilités forcées, délocalisations …). Il ne faut donc pas s’étonner si l’entreprise s’est « coupée » de ses collaborateurs.

2. Les sociétés de conseil, qui pourtant ont pour capital principal leur capital humain, n’ont pas dérogé à cette tendance, qui a induit au fil des années une dégradation de leur image de marque, et bien au-delà de la qualité même de l’environnement professionnel pour leurs salariés, sous l’effet conjugué :

  • de la priorité mise sur la rentabilité des projets, au détriment des choix de carrière pour les consultants
  • d’un recrutement peu sélectif en raison du turnover important (fuite en avant…) lié à une perte rapide du sentiment d’appartenance à leur entreprise

Confrontés à cette dégradation, leurs managers se sont bien souvent entourés d’une carapace de cynisme ayant aggravé la tendance générale, revenant au paradoxe d’une progressive « déshumanisation » d’entreprises … à capital pourtant 100% humain. Devant cette situation, Davidson a décidé de prendre un pari à contre-courant : repositionner l’individu au centre du dispositif de l’entreprise, dans une ambiance de travail saine, dynamique et fun! Le projet Davidson est donc une tentative pour faire la démonstration qu’il est possible de développer une entreprise en conciliant excellence et bien-être au travail via une approche quasi exclusivement qualitative focalisée sur :

  • L’équité
  • L’écoute
  • Un profond respect des parties prenantes (salariés, clients, fournisseurs)
  • La créativité pour optimiser leurs processus via une approche adhocratique
  • La réciprocité des attentions

Avec tout cela Davidson espère que : Les Davisonien(ne)s s’impliquent DONC
Les réalisations de la société sont de qualité et rencontrent le marché DONC
La société se porte bien OR
Elle s’interdit d’affecter ses résultats à la croissance externe DONC
Elle peut restituer aux salariés le produit de leurs efforts sous différentes formes DONC
La boucle se referme et conduit à un juste retour des choses, où le salarié sait son investissement valorisé, et restitue cette reconnaissance sous la forme d’un engagement accru.

« Le management est réussi quand les salariés qui ne travaillent pas pour le plaisir prennent plaisir au travail qu’ils font »

– André Comte-Sponville, philosophe français