Paroles d’artistes : Marie Engler

L’Union française de Montréal déniche les artistes français, amateurs ou confirmés, qui résident désormais de l’autre côté de l’Atlantique et vous dévoile leurs projets et inspirations.  La parole est aux artistes!

Originaire de Lorraine, Marie Engler est montréalaise depuis 6 ans. Diplômée d’un master en culture et communication, Marie avait surtout besoin d’apprendre l’école de la vie en voyageant. « Tomber en amour » avec le Québec, sa terre d’accueil, est sa plus grande inspiration. C'est dans le quartier de Verdun qu'elle réalise des couronnes végétales garnies de matériaux issus de l’économie circulaire. Création El Majistas a vu le jour durant la pandémie, comme une échappatoire qui s’est ancrée en elle.

Union Française de Montréal : Qui es-tu ? Que fais-tu ?

Je m’appelle Marie, et je suis la personne derrière Création El Majistas. Je réalise des couronnes végétales éco-responsables. Les créations sont des odes à la nature. Elles s’inspirent directement de l’esthétique environnementale. La nature est un tableau, une image en mouvement. Le rythme cyclique des saisons est coloré et éblouissant. L’idée est de revitaliser nos décorations intérieures en y faisant entrer du vert, des matières végétales sèches où vivantes, et observer leur épanouissement. J’ajoute également des matériaux artificiels recyclés, dans l’optique de toujours respecter une direction écologique. Les couronnes sont l’alliance du beau et du vrai ; une touche de nature dans nos vies de plus en plus urbanisées.

Union Française de Montréal : Un mot clé qui définit ta pratique ?

Imprégnation.

Union Française de Montréal : Quelle est la place de l’art dans ta vie ?

L’art, sous toutes ses formes, fait partie intégrante de ma vie. Ma mère était une artiste talentueuse. J’adore me perdre dans l’univers de l’autre. Flâner dans les rues et contempler le street art. Aller au musée et m’imprégner d’une œuvre, de son univers, ses matériaux, ses formes, son histoire. Aussi, l’art me rejoint par l’écriture, la musique, le théâtre, le cinéma… Pour moi, l’art est une forme d’expression de l’idée; par l’image ou par la parole. La force du silence et l’art des mots. L’art est une échappatoire, un univers où nous rejoignons nos émotions, nous décrochons du quotidien. Les créations occupent tout mon temps libre et me permettent de me réaliser, de m’exprimer et de m’épanouir.

Union Française de Montréal : En temps de pandémie, l’art est-il essentiel ou superflu ?

ESSENTIEL ! Je n’ai jamais autant créé que pendant la pandémie. L’art et la culture nous ont permis de fuir une réalité angoissante, branlante. Tout notre quotidien fut bouleversé du jour au lendemain et l’art a certainement permis de garder un certain équilibre. L’art est plus qu’une distraction, il a une grande importance dans la santé d’une société. L’art n’est pas marketing, il est subversif et nous invite à remettre en question notre compréhension de la réalité, et nous offre la possibilité de la fuir.

Union Française de Montréal : Un artiste français qui t’inspire ?

Natacha Birds, jeune femme illustratrice-peintre, D-A et webdesigner.

Toutes ses créations nous transportent dans un monde onirique, et poétique. Elle incarne une vision de la féminité, douce et puissante. Sa signature : les fleurs. Allégorie de la féminité, elle dessine des femmes auxquels se mêlent des fleurs, des femmes-fleurs. Elle prône la diversité corporelle et les variations infinies de la nature. Je la trouve talentueuse et authentique. Son univers m’inspire !

Union Française de Montréal : Dévoile-nous ton premier coup de cœur artistique…

Le cri d’Edvard Munch

Cette œuvre me provoque; par ses couleurs, ses formes, le personnage. Elle m’a toujours troublée. Je crois qu’à une période particulière de ma vie, elle est venue parler pour moi, crier pour moi. La peur, la colère, la détresse. L’œuvre a créé un pont entre le réel et mon propre monde, mes propres angoisses. Notre rapport à l’art est fascinant !

Union Française de Montréal : Quels projets artistiques comptes-tu réaliser en 2021 ?

Pour 2021, pleins de belles couronnes Création El Majistas qui trônent partout dans les foyers et sur les portes pour les célébrations de Noël (rire) ! Mais de façon plus réaliste, quelques modèles seront exposés au marché de Noël organisé par bo.broder les 11-12 décembre à l’Union Française de Montréal.

En 2022 mon projet le plus concret serait de m’écouter et de m’accorder encore plus de temps pour réaliser ce qui me passionne : la création végétale. J’aimerais évidemment trouver plus de points de distribution fixes dans des boutiques/commerces et me faire connaître davantage auprès du public. Je travaille également à développer une boutique en ligne.

Union Française de Montréal : Où peut-on suivre ton actualité ?

Pour l’instant, vous pouvez uniquement suivre mon actualité sur les médias sociaux, sur Facebook et sur Instagram sous Création El Majistas (les commandes se font par message).

J’ai également un point de distribution Chez l’Écureuil, un café dépanneur sur Saint-Denis, ainsi qu’à la Boutique Brock-Art, une boutique d’artisans locaux à Verdun, à partir de cette semaine !
Evelina, Création El Majistas
Le Cri, Edvard Munch
Natacha Birds pour Leonard Paris

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire