Réseautage Grandes Écoles

Réseautage Grandes Écoles

Le mardi 15 mai, l’Union Française a organisé un réseautage spécial Grandes Écoles. Entre partages, échanges, réseautages et présentations, retour sur cet événement qui a rassemblé une centaine de participants.

Alors que la soirée a déjà bien commencé et que tous les convives échangent en petits groupes, la nouvelle présidente de l’Union Française, Fanny Henry, prend la parole afin de se présenter et d’introduire la soirée. Elle rappelle les 2 missions principales de l’organisme :

  • Mission sociale : aider les Français à l’intégration, notamment pour la Résidence Permanente.
  • Mission culturelle : promouvoir la Francophonie au travers d’événements et de conférences.

Par la suite, Madame Henry a détaillé de prochains projets tels qu’une soirée le 14 Juillet pour la fête nationale Française tout en évoquant les locaux de l’Union et ses possibilités : location de salle de spectacles, salles de conférences… Elle n’a pas oublié de remercier les bénévoles présents tout au long des événements, mais également les 350 adhérents à l’Union. Avant de céder la parole, elle s’est également montrée reconnaissante envers Bernard Canneva, Président de l’Association des Anciens des Grandes Écoles de France au Canada, de l’avoir soutenu dans l’organisation de cette soirée.

Après l’introduction, la rédactrice en chef, Daisy Le Corre, et le chargé de développement du magazine en Ligne « Maudits Français », Vivien Mathe, sont montés sur scène pour parler de leur site Internet. Après quelques rappels historiques, notamment la filiation avec « French Morning », blogue similaire à New York, ils ont présenté l’organisation et le but de ce média Internet. Véritable référence de la culture francophone, ce magazine ne cesse d’augmenter son nombre de lecteurs, et d’abonnés sur les réseaux sociaux, en suivant la courbe d’évolution du nombre de Français dans la métropole québécoise. La rédactrice en chef rappelle l’objectif et le fonctionnement du site avec de nombreux rédacteurs pour être au plus prêt de l’actualité française à Montréal. La suite du discours est assurée par Vivien Mathé qui présente les nouveaux enjeux de la presse numérique. Il compare les presses écrites et numériques en précisant qu’il y a un changement de lecture des informations puisque nous sommes dans une société qui vit l’actualité en temps réel, il faut donc s’adapter à son temps.

Pour la suite de la soirée, Madame Henry invite les divers convives à prendre possession du micro et de la scène pour se mettre en avant et faire un « pitch elevator » en une minute. L’objectif de cet exercice particulier ? Se faire connaître et indiquer les divers services qu’on offre ou cherche dans le cadre ce réseautage. Ainsi, plusieurs personnes ont joué le jeu : une avocate, une chercheuse d’emploi ou encore une annonce de conférence. C’est aussi un des objectifs de cette soirée.

Dans une ambiance bonne enfant, l’événement a permis aux différents participants de réseauter et de rencontrer d’autres professionnels. L’organisme centenaire et le magazine se sont fait connaître car c’était pour eux l’occasion de trouver de nouveaux partenaires à qui proposer leurs divers services. Une prochaine édition est prévue au mois de septembre prochain pour, espérons, un succès et un engouement identique.

Auteur : Damien MEUNIER

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Infolettre



x